• +32 (0)84/45.58.07  +32 (0)470.75.35.15.
  • |
  •  info@youandcare.com             

PhytoZen

Phytozen relaxe, apaise et aide à gérer son stress passager ou trac, comme des examens. Il convient également pour lutter contre les déficits d'attention.

1

39,00 € 33,15 € 33.15 EUR

39,00 €

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier




    Phytozen est un complément alimentaire naturel à base d'extraits secs de plantes qui est bon contre la timidité, le stress, ou encore le trac lors de périodes d'examens. Il contribue à apaiser grâce aux effets de ses composants naturels. Il soutient également en cas de colère et d’agressivité, ainsi que pour les enfants turbulents lors d’excitation et d’activité excessive.  


    Il est bon en cas de :

    • Angoisse sous toutes ses formes

    • Peur de l’échec

    • Incertitude

    • Trac

    • Trouble du déficit de l’attention sans hyperactivité (TDA/H) : à combiner avec le Phytactiv

    Pour lâcher prise et gagner en sérénité, nombreux sont ceux qui connaissent la Gamme Rescue des Fleurs de Bach. L'alternative en complément reste le Phytozen, beaucoup plus puissant et qui agit en moins de  30 minutes. 


    Les actions des différents composants du PhytoZen

    L’anxiolyse est l’une des grandes aspirations thérapeutiques de notre société. L’angoisse est la cause d’un nombre incalculable de plaintes psychiques, physiques et psychosomatiques.

    La combinaison de nard indien et de passiflore englobe la plupart de ces plaintes et réprime l'angoisse d'une façon très efficace, complexe et profonde.

    Une action rapide et de longue durée ressort de la combinaison d’une cétone  (jatamanson) et d’un alcaloïde (harmane), tandis que la combinaison de la dose, ainsi que les formes galéniques, doivent être soigneusement calculées pour une action puissante mais parfaitement sûre.


    Phytozen contient du Nard de l'Himalaya et de la Passiflore (Passiflora incarnata). 

    Le Nard de l'Himalaya

    En Inde, le Nard de l'Himalaya (Nardostachys jatamansi)(1) est utilisé depuis très longtemps pour soutenir la mémoire et pour parvenir au repos mental total, entre autres en cas de stress. Le jatamansi optimise l’effort intellectuel et favorise l’équilibre mental. Il contribue à améliorer les capacités intellectuelles (action anticholinestérase), mais possède néanmoins des propriétés apaisantes (stimule la synthèse de sérotonine). Le jatamansi est utilisé en cas de situations de stress accompagnées de nervosité, d’angoisse et de confusion. Sur le plus long terme et grâce à un usage régulier, le jatamansi stimule de façon douce l’énergie et la vigilance, mais il apporte aussi calme et tranquillité. Le jatamansi peut être utilisé sans aucun danger en journée car il n’entraîne aucune somnolence, seulement une sensation de calme, de détente avec un puissant effet relaxant, ce qui est particulièrement utile en cas de manque d’assurance, de doute ou d’incertitude. 

                                         

    Nardostachys jatamansi DC. (Nard indien) 
    Synonyme = Nardostachys grandiflora DC



    Prabhu et al. a étudié en 1994 les effets de Nardostachys jatamansi sur les monoamines du cerveau de rats. Après administration massive, on constate une augmentation significative de la sérotonine, du GABA (acide gamma-aminobutyrique) et de l'acide aminé qu'est la taurine. 

    Après 15 jours, on constate également une augmentation des teneurs en noradrénaline et en dopamine dans le cerveau. 

    Une stimulation de la dopamine n’a jamais entraîné agressivité ou hyperactivité, au contraire. L’action régulatrice est également utilisée dans le cas de troubles hyperkinétiques et apparentés. 


    Etudes cliniques

    Des études récentes se sont penchées sur les propriétés neurochimiques de Nardostachys jatamansi: en 2006, une étude d'Ahmad et al. sur les propriétés neurochimiques du nard indien étudiées sur les rats fut publiée.

    Le nard indien semblait en mesure de normaliser les teneurs moindres de dopamine et de ses métabolites (la noradrénaline, entre autres).


    Chez les patients dépressifs dont les taux cérébraux de neurotransmetteurs sont trop bas, on peut constater une augmentation de ces taux après deux semaines de traitement au nard indien : plus de sérotonine et de noradrénaline, ce qui signifie plus d’énergie, plus de GABA, ce qui signifie plus de tranquillité et de calme, et un meilleur fonctionnement du cerveau et de la mémoire, via davantage d'acétylcholine et de dopamine, ce qui améliore la capacité de travail et l'ardeur.

    Au cours de la première phase, on constate une diminution de l'excès stressant de dopamine et d'adrénaline, ce qui débouche sur une phase de calme et de détente.

    Comme tranquillisant, le nard indien peut être pris de jour sans le moindre risque : il n’y a pas de sédation, juste du calme et de la détente, mais aussi la possibilité d'une activité cérébrale plus intense et d'un meilleur fonctionnement mental. Il est donc indiqué pour l’angoisse et les manies. 


    Effets secondaires

    Aucune réaction anormale si l’on respecte la posologie recommandée. 


    La Passiflore

    L’action de la Passiflore (Passiflora incarnata)(2) repose essentiellement sur les alcaloïdes qu’elle contient : les harmanes (harmane, harmol, harmine, harmalol et harmaline). Bien que présents sous forme de traces, ils contribuent à agir comme un réel « antistress » en cas de pression et d’effort mental soutenu et permet donc de gérer son stress. De jour, la passiflore permettra d’aider à garder son calme et à apaiser en cas de stress. De nuit, elle permettra de mettre dans de bonnes conditions et de faciliter l'endormissement afin de bénéficier d’un sommeil profond et réparateur.


    Passiflora incarnata L. (Passiflore)


    Etant donné qu’ils ne présentent aucune toxicité, ils peuvent être administrés en journée et en soirée, en combinaison avec d'autres plantes telles que le nard indien. Toutefois, l’action de cet alcaloïde est centrale, donc sur le cerveau, et plutôt de longue durée (pour une nuit de 8 heures, mais alors en dose plus importante). 

    C’est l’un des meilleurs produits phytothérapeutiques pour le système nerveux, de jour comme anxiolytique et sédatif selon un dosage jusqu'à 100 mg, et de nuit comme hypnotique en doses plus importantes, à condition de ne pas en prendre en journée.


    Une étude récente montre l’implication des liaisons de récepteurs GABA par l’extrait de passiflore comme mécanisme pour la forte action anxiolytique. 

     

    Etudes cliniques

    Des chercheurs - Akhondzadeh et al., 2001 - ont comparé, par le biais d’une étude randomisée en double aveugle menée auprès de 36 patients atteints de troubles d’angoisse, l’action de Passiflora incarnata par rapport à un anxiolytique classique, l’oxazepam (30 mg/jour). Les patients ont été arbitrairement séparés en deux groupes. 18 ont reçu de la passiflore, les 18 autres ont reçu de l’oxazepam pendant 4 semaines. 

    L’action de la passiflore était similaire à celle de l'anxiolytique classique. L'oxazepam agissait un peu plus rapidement. Toutefois, le groupe oxazepam a rencontré beaucoup plus de problèmes relatifs à une régression des prestations professionnelles. Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que Passiflora incarnata pouvait être un moyen efficace dans le traitement des troubles généraux de l'angoisse.


    Effets secondaires

    Aucune réaction anormale si l’on respecte la posologie recommandée. 


    Composition du produit

    Nard de l'Himalaya (Nardostachys jatamansi) 140 mg - Passiflore (Passiflora incarnata) 100 mg - Autres ingrédients : agile verte - lycopode en massue - farine de graine de caroube - glucose- silice colloïdale - cellulose - Enveloppe : gélule d’origine végétale.


    Conditionnement

    Flacon de 60 gélules.

    Référencement scientifique : 

    (1)  Jalali S., Zarrinhaghighi A., Sadraei S., Ghasemi Y., Sakhteman A., Faridi P. "A Systems Pharmacology Study for Deciphering Anti Depression Activity of Nardostachys jatamansi.". Current Drug Metabolism [En ligne]. 2018. Vol. 19,.(2) Appel K., Rose T., Fiebich B., Kammler T., Hoffmann C., Weiss G. "Modulation of the γ-aminobutyric acid (GABA) system by Passifl ora incarnata L..". Phytotherapy Research [En ligne]. 2010. Vol. 25, n°6, p. 838-843.

    Ceci est un aperçu des produits récemment consultés par l'utilisateur.
    Une fois que l'utilisateur a vu au moins un produit, ce fragment sera visible.

    Articles vus récemment